L’actualités de l’Alliance

Réalisation d’un diagnostic de l’enseignement du français en Gambie (régions 1 et 2)

Suite à la signature du partenariat entre la France et la Gambie le 20 juin 2019, la première phase du projet de soutien à l’enseignement du français en Gambie a été lancée.

Réalisation d'un diagnostic de l'enseignement du français en Gambie (régions 1 et 2)

A ce jour, 87 visites d’observation ont été réalisées dans les classes de français de 29 établissements publics de la région 1 et 2. Une dizaine de classes du primaire (G1 à G6), une dizaine de classes du lycée (G10 à G12) et enfin 70 classes du collège (G7 à G9) ont été visitées.

L’équipe de conseillers pédagogiques préalablement formés s’est ainsi mobilisée afin de découvrir un panel large d’écoles et de niveaux, pour identifier ensuite les aspects positifs du système et esquisser des pistes d’amélioration.

Si la plupart des enseignants observés ont une certaine aisance communicationnelle face à un public d’apprenants, leur propre niveau de français reste moyen et les outils pédagogiques du F.L.E (Français Langue Étrangère) ne sont souvent pas maîtrisés. La planification des séances de cours, la conception d’une fiche pédagogique ou encore la trame didactique sont des éléments avec lesquels ils peinent à se familiariser.

De réelles difficultés matérielles ont enfin été observées :

  • Manuels scolaires en nombre insuffisant (un manuel pour deux ou trois apprenants),
  • Créneaux horaires trop courts (1H30 de français par semaine),
  • Classes surchargées (entre 40 et 65 apprenants),
  • Manque de cohésion du corps professoral et des apprenants de français (pas de création systématique de départements et clubs de français dans les établissements ou encore de rencontres inter-établissements).

Un grand merci aux conseillers pédagogiques qui ont réalisé ces visites : Fatou Drammeh, Ndeye Maty Paye, Mame Tute Gaye, Sadibou Badjie, Ousainou Gai, Abdourahman Nyang, Oumie Awa Jallow, Fatoumata Jobe, Ismaila Sonko, Kalissa Kolley, Jim Momar Bittaye, Gassama Foday.